Rechercher

Je stresse, comment m'en sortir ?

Mis à jour : avr. 23

Des nuits sans dormir, le changement de notre comportement, les mains moites, des difficultés pour se concentrer … nous avons tous vécu certains signes du stress. Au travail comme dans la vie personnelle, nous y sommes tous confrontés.

Comment repérer les signes ?

Comment apprivoiser son stress et s’en débarrasser ?

Quelques éléments de réponse dans cet article.



Il existe plusieurs genres de stress tels que :

  • Le bon stress qui nous stimule et qui nous permet de donner le meilleur de nous-même.

  • Le mauvais stress, celui qui nous rend malade, qui nous paralyse ou nous démotive.

  • Mais c’est le stress chronique qui est dangereux pour la santé.

Il est important de savoir identifier le type de stress auquel nous faisons face afin de savoir quel type de comportement adopter.

Dès lors que nous avons identifié le mauvais stress ou le stress chronique, il est nécessaire d’en réduire la source, puis de développer des techniques nous permettant de mieux le gérer.

Le stress, késako ?

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le stress apparaît chez une personne dont les ressources et stratégies de gestion personnelles sont dépassées par les exigences qui lui sont posées.

On a tendance à oublier que le stress est une réaction normale et nécessaire pour l’homme. On parle alors de « bon » stress. Chez un grand nombre d’entre nous ce stress nous stimule, nous rend productif et nous permet de produire des tâches rapidement. Chez d’autres, ce stress peut les paralyser et les empêcher de travailler et vivre correctement.

Nous ne sommes clairement pas égaux devant une situation et certains peuvent ressentir beaucoup de stress là où d’autres en ressentent moins. En plus de cela, le stress se manifeste de manière différente selon les personnes et certains signaux peuvent ne pas être perçus comme liés au stress.

Comment notre corps réagit-il face au stress ?

Il existe trois phases par lesquelles nous pouvons passer :

  • La phase d’alarme : réaction de notre organisme afin de nous préparer à l’action pendant laquelle nous mobilisons l’énergie disponible afin de faire face au stress. Cela se caractérise par l’augmentation de flux sanguin, l’accélération des battements du cœur ou de la respiration et la production d’adrénaline. Cela permet de se libérer de l’énergie que nous avons en surplus en la mobilisant pour se concentrer.

  • La phase de résistance : On entre dans cette phase lorsque les évènements stressants se répètent. Notre corps va avoir une réaction d’adaptation et produire du cortisol (l’hormone du stress). Les symptômes sont ceux de la première phase auxquels peuvent se rajouter des pertes de mémoire, de l’anxiété ou le fait de tomber malade plus régulièrement (rhume, grippe …).

  • La phase d’épuisement : si l’exposition au stress perdure cela devient toxique et amène la personne vers un épuisement physique et somatique. A ce stade, notre corps a des besoins énergétiques plus importants que ce qu’il peut produire, le stress devient pathogène et se caractérise par une grande fatigue avec l’apparition de maladies, l’effondrement de l’organisme, des angoisses, voire la dépression.

Comment gérer son stress au travail ?

Pour la plupart d’entre nous, le stress est présent dans notre vie et nous arrivons à le gérer. Il est pourtant très important de prendre soin de soi et de son stress dès les premiers symptômes pour ne pas arriver à une situation dans laquelle il nous sera beaucoup plus difficile d’en sortir.

Voici quelques exemples de bonnes pratiques à mettre en place dans votre quotidien pour atténuer les effets du stress sur votre vie :

  • Reprendre le contrôle de votre corps : boire de l’eau, manger équilibré, bien dormir … Ça peut faire sourire, mais n’oubliez pas que lors de la phase de résistance, votre corps est fatigué, il convient de lui donner les armes essentielles pour se battre. Vous pouvez mettre en place des rituels pour vous régénérer physiquement (étirements, respiration, massage/automassage, hydratation, relaxation, vous faire plaisir, faire du sport, des pauses régulières, prendre des vacances courtes et fréquentes)

  • Reprendre le contrôle de votre vie : identifier les éléments qui sont sources de votre stress, ceux sur quoi vous avez de l’affluence et sur lesquels vous pouvez agir. A contrario, mettre en lumière les éléments que vous ne maîtrisez pas et les accepter. En un mot : lâchez prise !

  • Se protéger des intrusions : définir vos frontières et identifier ce que vous n’acceptez pas ou plus (un ton de voix, des demandes, des blagues, des missions, des exclusions)

  • Créer un réseau de soutien : prenez le temps de prendre conscience des personnes de votre entourage qui sont bénéfiques à votre vie : celles qui vous ont toujours soutenues, aidées, accompagnées, portées et suivies dans vos projets.

  • Faire le point : identifier vos succès, ce qui vous fait plaisir, savoir vous féliciter et prendre plus de temps pour les choses que vous appréciez.

  • Faire preuve d’optimisme : Vous avez réussi tout ce que vous avez entrepris et si ce n’est pas le cas, vous avez appris pour faire encore mieux les prochaines fois !

La gestion du stress est une problématique universelle. Si cela vous arrive, vous devez rapidement prendre des mesures et des dispositions qui vous permettront de ne pas en souffrir.

Et n’oubliez pas que dans un monde rempli d’incertitudes, l’optimisme n’est pas un mauvais choix.

Belle journée,

Justine et Sophie

© 2020 by WITH. Consulting

  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon